LUSITANO DEL ARTE - Équitation académique et artistique

Evelyn LaBrie
15 bis rue de la Collinerie
78870 BaillyFrance
Téléphone : + 33 (0) 6 78 84 62 45
Courriel : info@lusitanodelarte.com
Site Web : www.lusitanodelarte.com

Formation

Équitation artistique

L’équitation artistique regroupe tous les enseignements qui mènent à la pratique de l’art équestre.  Ainsi, le cavalier, sera amené à travailler son regard, sa présence et à prendre conscience de sa place dans son environnement. Le processus d’apprentissage doit amener le cavalier à connaître son corps, l’accepter, le transformer et finalement le sublimer grâce au cheval. C’est à travers cette recherche que le cavalier se démarquera du monde des cavaliers sportifs. Tout cela doit découler d’une conscience globale de la relation avec le cheval et non pas du seul effort physique de le monter.

    Le but de tout travail équestre artistique n’étant pas la performance sportive, il n’est pas pour autant moins technique. Au contraire, le maître portugais Luis Valença, l’explique très bien en précisant :

« Ils font de la gymnastique, nous faisons de la danse. Mais nous savons aussi que la danse exige un travail technique aussi sévère sans doute que celui que demande la gymnastique… L’art ne peut s’exprimer que lorsque la technique est totalement maîtrisée, presque devenue une « seconde nature ».

    De plus, la recherche de la justesse technique, conforme aux principes fondamentaux de l’équitation académique de tradition française, est la fine ligne qui sépare le travail artistique bien appliqué au travail de cirque. Le général Decarpentry en définit bien le principe fondamental :

« La légèreté est l’essence même de l’équitation artistique, comme elle en est la pierre de touche. »

    Ainsi, en équitation artistique, chaque couple cavalier-cheval a le devoir de se transcender par le biais de l’application de la technique pratiquée à bon escient. En effet, malgré tous les efforts que nécessite la bonne exécution de l’équitation académique, ils ne doivent jamais transparaître aux spectateurs. De plus, il ne faut jamais que l’écuyer-artiste se déclare satisfait d’une exécution techniquement parfaite qui n’a pas d’âme puisque le but recherché est de faire émerger la symbiose avec le cheval.

    Toutefois, la maîtrise à laquelle le cavalier doit aspirer, comporte une « façon de faire personnelle ». Elle sera le résultat des particularités de son sens équestre. Pour ce faire, l’élève écuyer a beaucoup d’heures de recherche, de pratique et de perfectionnement devant lui. La lecture des nombreux ouvrages laissés par les grands écuyers devra faire partie intégrante de sa démarche s’il souhaite atteindre l’art équestre, qui est la sublimation des principes de l’équitation académique et artistique.

Tous droits réservés © 2016, Lusitano Del Arte.